Nutrition Régimes alimentaires

Le régime macrobiotique: approche diététique ou mode de vie?

Le régime macrobiotique: approche diététique ou mode de vie?

par in Nutrition - Régimes alimentaires

dernière modification: 05/09/2017

  français change italiano english français español


Plus qu'une approche diététique, le régime macrobiotique peut être considéré comme un véritable mode de vie.

Plus qu'une approche diététique, le régime macrobiotique peut être considéré comme un véritable mode de vie.

Les origines

Son premier vulgarisateur était un médecin japonais, Nyioti Sakurazawa, qui a développé ses bases en observant et en reproduisant l'alimentation des moines bouddhistes.
Le MB embrasse la culture et la philosophie orientale et nous pousse à prendre conscience de notre santé en atteignant l'équilibre entre le Yin et le Yang.
On distingue alors :

  • les aliments acides Yin tels que le lait et les produits laitiers, les fruits, le thé, les épices, etc.
  • les aliments alcalins Yang tels que le sel, la viande, le poisson, le poulet, les œufs, etc.

le concept de base est la recherche de l'équilibre par le biais de ces sources alimentaires, en favorisant la consommation de certains aliments considérés comme « naturellement équilibrés » comme les céréales, les légumineuses et les graines oléagineuses. Dans ce contexte, l'alimentation acquiert une importance fondamentale dans l'équilibre entre le corps et l'esprit (« macrobiotique » vient du grec « makros » et « bios » et signifie une grande/longue durée de vie).

Ce qu'il est recommandé d'éviter et ce qu'il faut consommer

  • Éviter les aliments raffinés/sophistiqués et privilégier les aliments naturels;
  • Éviter le sucre et les sucreries, utiliser dans un premier temps du malt de céréales comme substitut ou bien du sirop de riz ou de froment;
  • Consommer des fruits et légumes comme source de fibres et de sucres simples, tomates, pommes de terre et aubergines déconseillées;
  • Préférer les produits de la pêche à la viande (maximum 4 fois par semaine) et, dans certains cas, éviter la consommation de légumineuses;
  • Consommer avec modération : lait et produits laitiers, épices, sel gemme et café (remplaçable par d'autres boissons);
  • Fruits de mer prohibés;
  • Si les fruits secs peuvent être consommés occasionnellement, il est conseillé d'éviter les noix;
  • Éviter la consommation de charcuterie;
  • Éviter les œufs;
  • Privilégier le pain complet;
  • La pizza peut être consommée occasionnellement, si elle est peu élaborée et contient des quantités minimales de tomate et de mozzarella;
  • Pour les assaisonnements crus, le sel peut être remplacé par du gomasio;
  • Le vinaigre de vin doit être évité (remplaçable par de l'umeboshi);
  • Le thé doit être remplacé par du thé vert japonais bancha ou kukicha, dont la teneur en caféine est très faible (ou supprimé);
  • Éviter les spiritueux, les boissons gazeuses et sucrées;
  • Consommer de l'eau avec modération (comme recommandé dans la grande majorité des régimes alimentaires);

NB : Le régime macrobiotique passe par une mastication rigoureuse afin d'assurer l'efficacité de la digestion et la satisfaction gustative.

Caractéristiques du régime macrobiotique

  • La forte consommation d'aliments liquides ou bouillis entraîne une diminution des besoins en eau et favorise l'absorption des solutés de cuisson.
  • pourcentage protéique principalement d'origine végétale (il est recommandé à ceux qui connaissent mal les régimes végétariens/végétaliens etc, de consulter un professionnel qui pourra les conseiller sur les sources alimentaires et les associations d'aliments les plus appropriées).
  • Le besoin énergétique est largement comblé par les glucides.
  • La répartition des glucides complexes et des glucides simples est équilibrée dans la plupart des cas.
  • Le taux de lipides réduit ainsi que le rapport entre les acides gras saturés et insaturés n'est pas optimal.
  • L'habitude de préférer le poisson à la viande et la consommation élevée de légumes favorisent l'atteinte des taux de consommation recommandés d'acides gras essentiels, que ce soit les oméga-3 ou les oméga-6.
  • Le matériel dédié à la cuisson doit se composer principalement de récipients en acier inoxydable, en fer émaillé ou en fonte, tandis que les récipients en aluminium ou en cuivre sont à éviter.
  • En ce qui concerne l'environnement et les modes de consommation des repas, rechercher un environnement calme et détendu et privilégier une mastication longue.

Composition type en pourcentage

  • 50 % : céréales entières en grains
  • De 20 à 30 % : légumes de saison crus et cuits
  • De 10 à 20 % : viande blanche, poisson ou légumineuses ainsi que seitan, beignets de soja, etc.
  • 10 % : fruits frais de saison ou algues

Articles suggérés:

Le régime métabolique fonctionne-t-il?

Le régime métabolique a été créé et développé par le Dr Mauro G. Di Pasquale, médecin canadien. Le régime pour tous ceux qui ont de la difficulté… en lire plus

Le cycle ABCDE : nouvelle masse musculaire?

Conçu par un médecin et culturiste suédois dans les années 1990, le cycle ABCDE (Anabolic Burst Cycling Of Diet and Exercise) promet une augmentation… en lire plus

5 Erreurs à Éviter dans l'Alimentation du Bodybuilder

Nous avons tous fait les mêmes erreurs en bodybuilding, mais beaucoup ne parviennent pas à les reconnaître, ou même à se rendre compte qu'ils… en lire plus