Nutrition Régimes alimentaires

Alimentation saine ? Voici la solution

Alimentation saine ? Voici la solution

par in Nutrition - Régimes alimentaires

dernière modification: 09/12/2016

  français change italiano english français español


De quoi avez-vous besoin pour suivre un régime alimentaire vraiment sain? Cet article décrit comment doit être une alimentation saine et équilibrée, en détaillant les produits recommandés ou non.

Un régime alimentaire nutritif est essentiel pour rester en bonne santé et plein d'énergie vitale. Très peu de « spécialistes de la santé » seraient en désaccord avec cette affirmation car l'histoire et la science médicale en ont démontré la véridicité. Il s'agit d'un concept si simple que beaucoup de gens oublient que la nourriture fournit l'énergie et les éléments de base qui permettent au corps de fonctionner. Cet article fournit au lecteur un guide sur les aliments que vous devez manger et pourquoi ils sont bons pour la santé. En outre, les aliments qui contribuent à l'apparition de troubles seront indiqués, de sorte qu'ils puissent être éviter et empêcher qu'ils inhibent les énergies vitales.

Poisons modernes

Il y a un siècle, les repas étaient préparés en utilisant des aliments frais et complets. En général, les cultures été cultivées sur place, ce qui était considéré comme un atout précieux. Les gens consacraient un certain temps à la préparation de la nourriture, et ils en appréciaient les goûts et les arômes. Aujourd'hui, la combinaison de la technologie et de la mondialisation a transformé une grande partie des réserves alimentaires en produits préemballés, semi-synthétiques, génétiquement modifiés et sans éléments nutritifs. Il suffit d'observer les supermarchés à proximité de chez soi : la plupart des aliments sont emballés dans des boîtes ou d'autres types de confection et contiennent des conservateurs qui prolongent la date limite de consommation. De nombreuses personnes, en particulier aux États-Unis, ont tendance à être suralimentés et, tout en étant, paradoxalement malnutris.

 

Conseils pour l'adoption d'un régime alimentaire sain

  • Apprenez autant que possible sur la nutrition. Cet article et beaucoup d'autres textes contiennent de nombreux conseils sains et efficaces pour une méthode de nutrition optimale.
  • Influencez positivement vos enfants en servant de modèle sur la façon de manger d'une façon nutritive. Les enfants apprennent beaucoup plus en observant qu'en écoutant les prêches des parents. Suivez personnellement les recommandations que vous donnez à vos enfants : vous découvrirez que c'est un excellent moyen de développer en eux des habitudes alimentaires saines.
  • Soyez enthousiaste à l'idée d'une alimentation saine. L'enthousiasme découle de la conviction qu'il est vraiment possible de contribuer personnellement à l'amélioration de la qualité de votre santé et des énergies vitales.
  • Soyez patient. Dans une société où la nourriture de mauvaise qualité est la norme, l'adaptation à une alimentation saine prend du temps.
  • Prenez des mesures. Vous pouvez immédiatement agir sur le bien-être de vos enfants en vérifiant ce qu'ils mettent dans leur bouche. En outre, vous avez la possibilité de jouer un rôle clé dans la prévention des maladies et des troubles associés à une mauvaise alimentation, tels que l'obésité, le diabète, le cancer, la fatigue, l'anémie et de nombreuses autres affections chroniques.

Retour à l'Eden

La nature produit une grande variété d'aliments conçus par Dieu et parfaitement compatibles avec le corps humain. L'histoire nous enseigne que plus nous nous éloignons des aliments qui poussent spontanément ou se trouvent dans la nature, plus la santé se détériore. Certaines des études les plus intéressantes dans ce domaine ont été menées par le Dr Weston Prince, un dentiste passionné d'anthropologie et de santé. Il a parcouru le monde pour étudier les cultures primitives et leurs habitudes alimentaires, et a constaté que ceux qui ont un régime alimentaire traditionnel, constitué de fruits de la terre qu'ils pouvaient cueillir et la chair animale qu'ils chassaient personnellement (surtout le poisson), avaient une santé et une longévité meilleures. Aujourd'hui plus que jamais, les gens avec une conscience alimentaire forte choisissent de manger des aliments frais et biologiques. Nous sommes convaincus que cette tendance appréciable va gagner du terrain au fur et à mesure que la recherche scientifique dans le secteur nutritionnel continuera à démontrer la multitude de bienfaits pour la santé qui dérivent des aliments naturels.

Le régime alimentaire standard américain : un schéma à éviter

Le taux d'obésité, de diabète, de cancer, de maladies cardiaques et de nombreuses autres maladies chroniques continue d'augmenter à un rythme effréné, en grande partie en raison de ce que l'on appelle le régime standard américain. Si vous voulez rester en bonne santé, la solution la plus évidente est de ne pas manger ce que la plupart des Américains consomment.

   Le régime américain standard est riche en glucides raffinés - un terme technique pour définir le sucre -, en acides gras saturés et trans, à savoir les types de gras associés au développement de maladies, et en protéines animales. La plupart des aliments disponibles dans le commerce contient des quantités élevées d'édulcorants, de colorants artificiels et des conservateurs. Les repas se composent généralement d'aliments pré-cuits (restauration rapide) ou congelés, s'ils ne sont pas sautés, et habituellement ne comprennent pas de végétaux, tels que les fruits, les légumes, les légumineuses, les céréales complètes, les fruits secs et les graines. Au lieu de l'eau on boit du café, de l'alcool, de l'eau gazeuse ou du jus de fruits sucré. Dans les produits alimentaires, on trouve des pesticides, des herbicides et d'autres produits chimiques toxiques, et ne sont pas exemptées, même les marques qui produisent des aliments pour bébés. Dans le passage de l'enfance à l'âge adulte, les gens ont abandonné l'instinct primaire de consommer des aliments nutritifs et sont devenus victimes de la publicité télévisée qui favorise les « aliments artificiels ». Par exemple, la revue Journal of the American Dietetic Association a publié le rapport d'une enquête sur les enfants d'âge préscolaire, dans lequel les chercheurs ont montré que les aliments consommés plus fréquemment étaient des boissons fruitées, les boissons gazeuses, le lait - au taux de 2 % - et des frites ; les fruits et les légumes se situaient à la première place des aliments les moins appréciés.

L'« arnaque » de la pyramide

En 1992, le Département américain de l'Agriculture a publié la Food Guide Pyramid (la pyramide alimentaire). À notre avis, ainsi que comme celui de la plupart des médecins nutritionnistes, ce guide incarne la raison pour laquelle tant d'Américains sont confus au sujet de ce qu'ils doivent manger. En outre, nous avons constaté que les personnes qui suivent ce genre de programme nutritionnel sont plus sujettes à l'obésité et au développement d'autres maladies chroniques.

   Il est triste de le dire, mais il est possible que, en termes de protection de la santé, le département américain de l'agriculture n'agisse pas dans l'intérêt de ses concitoyens. Il est victime de ce que beaucoup appellent « conflit d'intérêts » parce que, si d'un côté il représente l'industrie alimentaire, de l'autre il est responsable de l'élaboration de politiques d'éducation nutritionnelle aux consommateurs. Il suffit de regarder l'accent mis sur le nombre de portions de pain, de riz, de céréales et de pâtes : ce sont exactement les types d'aliments qui sont principalement consommés en excès et qui contribuent à aggraver les problèmes de poids, les maladies cardiaques et de nombreuses autres maladies liées aux déséquilibres de l'insuline. Un autre problème réside dans le fait que le département américain de l'agriculture recommande de manger des matières grasses et des huiles avec modération ; tout expert en nutrition soutiendra que les acides gras essentiels sont indispensables à un bon état de santé, et la majorité de la population ne mange pas ces matières grasses.

PYRAMIDE ALIMENTAIRE DU DÉPARTEMENT DE L'AGRICULTURE DES ÉTATS-UNIS

Pyramide alimentaire USA

La pyramide alimentaire de Balch et Stengler

Ci-dessous est indiqué le type de pyramide que nous recommandons à nos patients. Le schéma s'inspire des résultats des études modernes de recherche en matière de nutrition et améliore l'obtention d'un niveau de santé optimal.

La pyramide alimentaire de Balch et Stengler

Régime basé sur les aliments complets

Le régime alimentaire doit être basée sur la consommation d'aliments complets et non traités aussi frais que possible. Bien qu'il soit difficile de suivre un régime alimentaire totalement composé d'aliments complets, il est conseillé de viser cet objectif lorsque vous préparez vos repas. Un régime de ce type est beaucoup plus riche en nutriments et en enzymes que les aliments transformés industriellement ou emballés.

   Des exemples d'aliments complets sont les différents types de pain complet et les céréales, les fruits, les légumes, le poisson frais, la volaille et la viande d'élevage, ainsi que les fruits secs et les graines. En bref tous les aliments qui n'ont pas subi de transformation industrielle sont des aliments complets, comme la nature a voulu les créer.

Pain complet

Selon l'Environmental Protection Agency (l'agence pour la protection de l'environnement des États-Unis), « les effets négatifs de l'exposition aux pesticides vont de légers symptômes de vertiges et de nausées aux troubles neurologiques graves, du développement et de la reproduction à long terme. Les Américains emploient plus d'un demi-million de tonnes de pesticides par an pour lutter contre les insectes qui infestent les cultures, les maisons, les lieux de travail, les écoles, les parcs, les hôpitaux et autres lieux publics. Pour la première fois, l'EPA a exigé la réalisation de centaines d'études supplémentaires sur les pesticides pour comprendre pleinement l'impact spécifique sur les enfants (neurotoxicité dans le développement, neurotoxicité aiguë et subchronique). En outre, l'organisme a mis au point de nouveaux tests et méthodes d'évaluation des risques ciblés aux facteurs qui affectent seulement les sujets en âge néonatal et infantile ».

Alimentation variée

Une alimentation saine comprend une grande variété d'aliments. En effet, chaque aliment a un profil nutritionnel distinct. Manger autant d'aliments sains et différents les uns des autres que possible permet d'étendre la quantité et le type de nutriments. Mais ce n'est pas tout, le goût et le désir d'une large gamme d'aliments augmentera après avoir connu tant de saveurs différentes, de textures et ainsi de suite. En outre, une alimentation variée prévient le développement des allergies alimentaires, évitant ainsi des problèmes présents et futurs. Essayez de manger des fruits et légumes de toutes les couleurs : vert, jaune, rouge et ainsi de suite; ils contiennent des phytonutriments de type différent, utiles pour la prévention de maladies graves.

Aliments biologiques : un choix de qualité supérieure

Chaque année, sur les cultures des États-Unis sont pulvérisés plus d'un demi-million de tonnes de pesticides et d'herbicides, et supposer que les gens ingèrent ces substances toxiques potentielles est une possibilité très réaliste.

   Les effets à long terme de l'exposition aux pesticides et aux herbicides ne sont pas tout à fait clairs, cependant, un cadre préoccupant commence à émerger. Les études démographiques conduits sur la population adulte suggèrent un lien avec certains types de cancer et des maladies neurologiques. En tant que parents et médecins, il n'est pas sage d'attendre que des preuves scientifiques indiscutables associent définitivement ces produits chimiques à diverses maladies. Les pesticides qui étaient autrefois considérés comme sûrs et utilisés pendant des décennies sont maintenant interdits ; par exemple, récemment, la désinsectisation des pommes avec du parathion méthyle a été interdite, un type d'insecticide organophosphoré.

À L'ENSEIGNE DU « BIOLOGIQUE »

En ce qui concerne la santé, les aliments représentent l'un des rares facteurs environnementaux sur lesquels nous pouvons exercer un contrôle spécifique. Il est difficile de contrôler l'air que nous respirons à l'extérieur, à moins que vous ne déménagiez ailleurs. A l'inverse, nous avons la possibilité de contrôler, au moins dans une certaine mesure, le degré de sécurité des aliments que nous mangeons, et vous pouvez le faire en achetant des aliments biologiques.

   Le terme « biologique » signifie que les aliments ne sont pas traités avec des produits chimiques et ont été cultivés sur des terrains sûrs. Il est bon de rechercher des aliments portant l'étiquette « d'agriculture biologique certifiée » Les aliments biologiques ne peuvent pas être totalement exempts de pesticides en raison de la contamination des cultures et des circonstances qui échappent au contrôle. Une étude menée par Consumer Reports en 1997 menée sur cinquante kilos de produits alimentaires biologiques et non (choisis au hasard dans les magasins à travers le pays) a montré que 25 % des échantillons biologiques ne contenait que des traces de pesticides, alors que dans 77 % des aliments non-biologiques le contenu de pesticides était évident. Il est vrai que les produits biologiques sont plus chers, mais il est également vrai que la santé vaut ce prix. Par conséquent, la prudence est recommandée dans l'achat des types de fruits et légumes suivants, car ils contiennent certains des plus hauts niveaux de pesticides toxiques :

  • Pêches
  • Pommes
  • Poires
  • Raisin
  • Fraises
  • Framboises
  • Courge potiron
  • Haricots verts
  • Épinards
  • Pommes de terre

   Les produits alimentaires pour les enfants sont eux aussi contaminés par des pesticides et des produits chimiques. Heureusement, les marques les plus connues offrent actuellement sur le marché des produits provenant de cultures et d'élevages biologiques. Une alternative acceptable à l'achat de produits biologiques est d'acheter des fruits et légumes directement chez le producteur, en connaissant les entreprises qui n'utilisent pas de pesticides sur leurs cultures. Vous pouvez également acheter la volaille et la viande fraîche provenant de poulets, moutons et bovins élevés avec des aliments et du fourrage sans pesticides, ainsi que sans hormones ni antibiotiques. Il est actuellement disponible du lait provenant de la production biologique.



Références bibliographiques

Bernstein, J., Alpert, S., Nauss, K., Suskind, R., « Depression of lymphocyte transformation following glucose ingestion », American Journal of Clinical Nutrition, n. 30, 1997, p. 613

Site Web EPA (Environmental Protection Agency), 2000

Marlett, J., Cheung, T., « Database and quick methods of assessing typical dietary fiber intake using data for 228 commonly consumed foods », Journal of the American Dietetic Association, n. 97, 1997, pp. 1139 - 1147

Ringsdorf, W., Cheraskin, E., Ramsay, R., « Sucrose, neutrophilic phagocytosis, and resistance to disease », Dental Survey, n. 52, 1976, pp. 46 - 48

Rudin, D. O., Felix, C., The Omega 3 Phenomenon, New York, Rawlinson Associates, 1987

Skinner, J. D., Carruth B. R., Houck, K. S., Morris M., Cox, D. R., Moran, J. III, Coletta, F., « Longitudinal study of nutrient and food intakes of white preschool children aged 24 to 60 months », Journal of the American Dietetic Association, n. 99 (12), 1999, pp. 1514 - 1521

Smith, B., « Organic foods versus supermarket foods. Element levels », Journal of Applied Nutrition, n. 45, 1993, pp. 35 - 39

Articles suggérés:

Le régime macrobiotique: approche diététique ou mode de vie?

Plus qu'une approche diététique, le régime macrobiotique peut être considéré comme un véritable mode de vie. en lire plus

Calcul des besoins énergétiques pour les activités sportives

L'athlète a des besoins alimentaires différents, en particulier en termes de quantité par rapport aux personnes sédentaires. Dans le calcul des… en lire plus

5 Erreurs à Éviter dans l'Alimentation du Bodybuilder

Nous avons tous fait les mêmes erreurs en bodybuilding, mais beaucoup ne parviennent pas à les reconnaître, ou même à se rendre compte qu'ils… en lire plus