Supplémentation Acides aminés et créatine

ALPHATECH : de la mer du Nord à nos muscles ... Grâce encore à la science!

ALPHATECH : de la mer du Nord à nos muscles ... Grâce encore à la science!

par in Supplémentation - Acides aminés et créatine

dernière modification: 05/12/2016

  français change italiano english français español


Comment d'un simple saumon, l'homme a-t-il pu extraire une substance réservée à un usage alimentaire pouvant servir à de nombreuses fins liées à l'intégration de protéines et à la malnutrition.

Encore une fois, la nature nous donne un nouvel élément précieux qui, sans la science et sans être soumis à des processus de fabrication, serait « juste » resté un grand et beau poisson à la chair précieuse et savoureuse. Au contraire, nous découvrons un nouveau complément alimentaire se prêtant à de multiples usages dans le domaine de la santé, du sport, de la lutte contre le vieillissement, et en particulier en ce qui concerne la malnutrition infantile. La littérature scientifique s'étant intéressée à ce sujet est la meilleure garantie en matière de sécurité et d'efficacité. Les premiers à découvrir les particularités de l'hydrolysat de protéines de saumon furent les scientifiques russes à l'époque soviétique, ils recherchaient un « superaliment » répondant aux besoins physiologiques et nutritionnels particuliers des astronautes. A partir des protéines de la chair du saumon, avec une hydrolyse enzymatique complexe qui allait se décomposer dans cet hydrolysât particulier de chaînes aminoacides courtes, dont les caractéristiques étaient excellentes pour répondre à plusieurs exigences importantes : un mélange d'acides aminés particulièrement proche de celui des muscles humains (étonnant, non ?) offrant une bonne digestibilité et une biodisponibilité très rapide pour assurer une protection optimale des muscles des cosmonautes sujets à un catabolisme rapide en l'absence de gravité. Mais toutes ces découvertes sont restées dans les laboratoires jusqu'à l'éclatement de l'Union soviétique, quand l'idée a pu franchir l'implacable rideau de fer. Où tout cela pourrait bien sûr prendre vie et se développer ? Dans le froid des fjords de Norvège, où le saumon abonde, bien sûr !

 

Il y a environ un an, un grand nombre de documents d'information sur le travail et la littérature scientifique de cette « Amizate » a été porté à ma connaissance. Faisant fi de l'odeur répugnante difficile à imaginer des matières premières brutes, cette idée m'a séduit, à cause de son intérêt évident et de l'utilisation des formats d'acides aminés essentiels sous la forme de chaînes courtes dans l'intégration sportive, dont j'ai toujours été un fervent défenseur, à l'instar des « MAP » bien plus connus. Il s'agissait d'une matière première sur laquelle le personnel de Zymtech Production As. pourrait travailler, créer le brevet « Amizate » et le rendre disponible pour un usage alimentaire à de nombreuses fins pertinentes liées à l'intégration des protéines et à la malnutrition.

Alphatec Yamamoto Nutrition

De l'élevage à l'hydrolysat

La première chose que je voulais vérifier, même s'il s'agit d'une entreprise du nord de l'Europe, presque une « garantie », c'était que le processus d'élevage (alimentation des saumons) et d'extraction de la matière première soit absolument exempt de polluants. Et c'est bel et bien le cas. Les éleveurs norvégiens élèvent ces beaux poissons dans des eaux testées pour tous les agents polluants tels que les métaux lourds, par exemple, que l'on retrouve généralement chez les plus gros poissons, comme le thon ou l'espadon. Les saumons sont nourris avec des aliments naturels non modifiés génétiquement et soumis à des contrôles antibactériens très stricts. Après l'abattag, le processus d'extraction / hydrolyse utilise les mêmes enzymes que celles présentes dans le saumon, afin d'obtenir des acides aminés et des peptides d'une manière similaire à la digestion humaine, en les séparant de l'huile et du reste du résidu, les laissant uniquement sous la forme d'une poudre sèche t malodorante, problème qui sera résolu avec les différentes formes pharmaceutiques d'usage.

Propriétés de l'Amizate

L'une des caractéristiques les plus intéressantes est que les protéines de saumon sont structurées de manière similaire à celles des humains. Une grande partie des acides aminés présents dans l'Amizate se présente sous la forme de chaînes courtes « les peptides », qui ont la particularité de former et de régénérer rapidement les protéines dans l'organisme, en plus d'avoir de nombreuses autres fonctions importantes liées aux hormones et aux neurotransmetteurs. Mais entrons dans le vif du sujet. Amizate contient environ 75 % d'acides aminés et de peptides, dont 60 % se trouve sous forme libre, ce qui donne un élément nutritif équilibré et à l'assimilation rapide et complète (donc une biodisponibilité très élevée) pour l'organisme. C'est curieux de constater comment cette source atteint un amminoacidémie avec un pic de concentration similaire à celui des caséines hydrolysées, mais plus rapides que les protéines de petit-lait ! Le spectre d'acides aminés présente sous la forme libre : l'alanine, l'arginine, l'acide aspartique, l'asparagine, la cystine, la cystéine, la phénylalanine, l'acide glutamique, la glutamine, la glycine, l'histidine, l'hydroxyproline, l'isoleucine, la leucine, la lysine, la valine, la méthionine, la proline, la sérine, la thréonine, la tyrosine, le tryptophane et la taurine. En outre, il y a de petits apports d'hydroxylysine, de bêta-alanine et d'ornithine. Trois des principaux peptides sur les 120 contenus dans Amizate ont une bioactivité connue et sont : ansérine, lysine-proline et isoleucine, leucine-proline. Ce super aliment riche en protéines est enrichi en vitamines et minéraux et apporte également une petite part de graisses saturées et non saturées. Tout cela, comme je l'ai dit, est absorbé et rendu biodisponible d'une façon extraordinairement rapide. Ce sont des caractéristiques intéressantes pour un astronaute, mais aussi pour un culturiste, ou pour ceux qui pratiquent des sports particulièrement intenses comme les sports de combats. Il est déjà très apprécié dans les sports de résistance (marathoniens ou cyclistes) ainsi que pour contrer une foule d'agresseurs potentiels générant des problèmes ou des troubles pathologiques tels que le syndrome de fatigue chronique, la dépression, l'anxiété, les troubles alimentaires et pour renforcer le système immunitaire. Il est recommandé en particulier pour les plus de 50 ans qui souhaitent contrer la sarcopénie physiologique. Mais la raison pour laquelle j'ai choisi de travailler et de mettre ce produit dans la ligne Yamamoto nutrition c'est parce que nous sommes toujours à la recherche de produits innovants qui peuvent réellement aider les athlètes, en particulier dans les étapes de récupération après des séances d'entraînement continues et intenses pouvant entraîner des lésions musculaires aiguës jusqu'à la consommation d'acides aminés, comme par exemple avant un concours pour les culturistes qui manqueraient de ce
carburant rare marche sur le fil du rasoir entre anabolisme et catabolisme, mais pas seulement. L'une des études publiées dans le domaine sportif par exemple, se rapporte à des coureurs de marathon agonistes, qui en ont pris pendant 60 jours, a rapporté une meilleure vitesse, une plus grande résistance, et un bien-être général significatif avec un rythme cardiaque ralenti par rapport au placebo. De plus (là encore cela intéresse tout le monde), les athlètes ont signalé l'absence de douleurs musculaires et une amélioration du sommeil et nous savons que cela se traduit par une récupération efficace. Tout cela sans aucune perturbation, ni réaction allergique comme cela peut arriver avec d'autres sources de protéines.

 

Le choix de l'Amizate est de permettre à nos muscles abîmés de retrouver le plus rapidement possible les blocs réparateurs, sans aucun effort, ni trouble digestif. Dans certaines situations stressantes, comme celles qui suivent les séances d'entraînement entraînant de fortes baisses d'énergie, avec un état
inflammatoire aiguë induit par des lésions musculaires, le système digestif n'est pas bien disposé à une efficacité immédiate dans la digestion et d'absorption. L'organisme pense à guérir, à se réadapter et n'apprécie pas immédiatement un effort énergique comme celui d'avoir à digérer les aliments. Dans ces situations, une infusion rapide d'acides aminés (encore meilleure si elle est prise en charge par les glucides simples tels que ceux de dernière génération comme les cyclodextrines) met immédiatement sans générer de surcroît de fatigue l'organisme dans un état de régénération. Ainsi, en premier lieu l'utilisation d'une préparation similaire doit être placée dans le (déjà souvent cité)
"periworkout". Nous parlons de biodisponibilité en vingt minutes, et les avantages en termes de récupération musculaire ne seront pas longs à se faire sentir. Son utilisation dans d'autres moments critiques de la journée ne doit pas être sous-estimée dans certaines situations particulières. Ergo : vitesse de passage dans le tube digestif pour une biodisponibilité vraiment extraordinaire, je le répète, nous parlons d'une vingtaine de minutes !

 

L'utilisation ensuite de l'hydrolysat de saumon est recommandé dans de nombreux autres domaines, à commencer par celui de la malnutrition pédiatrique, symbole de la sécurité totale de la source ainsi que de l'efficacité prouvée et testée dans le domaine de l'anti-âge, pour ceux qui recherchent le bien-être dans la lutte contre les effets du temps, non seulement pour la sarcopénie, mais aussi pour les bienfaits des protéines sur la peau et les cheveux. Il est également intéressant dans certains états cataboliques observés dans le cas de maladies invalidantes ou après une intervention chirurgicale, lorsque des troubles digestifs surviennent. Alors, quand on regarde un saumon ..... il faut penser à la richesse qu'il pourrait apporter à nos muscles...grâce à la science.

 

Yamamoto a toujours une longueur d'avance.

Articles suggérés:

Votre Guide Complet sur le Créatine Monohydrate

La créatine monohydrate est l'un des compléments alimentaires les plus populaires utilisés par les personnes souhaitant développer leur masse… en lire plus

Quels sont les acides aminés essentiels? Et quelles sont leurs fonctions?

La catégorie des acides aminés essentiels (AAE) comporte aussi ceux que notre organisme ne peut pas synthétiser de manière autonome. Nous allons… en lire plus

Citrulline : fonctions, doses, effets

La citrulline est un acide aminé au nom amusant qui fait référence à « citrullus », la pastèque, mais ne vous y trompez pas, car elle possède… en lire plus