Search Menu
 
Cookie policy
Ce site utilise des cookie, compris des tiers, pour fonctionner correctement et pour l\'envoi de publicités en ligne avec vos préférences. Pour infos ou refuser consentemen, consulter notre Cookie Policy. En continuant la navigation, vous acceptez l\'utilisation de cookies.
Métabolisme actif à tout âge
Métabolisme actif à tout âge

Métabolisme actif à tout âge

Auteur:
Date: 24 novembre 2021

Le métabolisme est l'ensemble des processus anaboliques et cataboliques dans notre corps. Avec le premier, nous nous référons aux processus de création et de construction que notre corps effectue (construction de tissu musculaire, mise de côté d'énergie, formation de glycogène, etc.), avec le second, nous nous référons aux processus de destruction (brûler de l'énergie, perdre du tissu adipeux, etc).

L'anabolisme et le catabolisme sont des processus qui vivent dans un équilibre pérenne, tous deux fondamentaux Par notre vie. Selon les étapes, la première ou la seconde peut prévaloir. Par exemple, dans un contexte de déficit énergétique on aura une prévalence de processus cataboliques. A l'inverse, dans un contexte de surplus calorique on aura une prévalence de processus anaboliques.

Il s'agit, dans l'ensemble, du métabolisme, ce mot magique très recherché utilisé comme clé de la perte de poids. En effet, un métabolisme « lent » nous amène à prendre plus de poids alors qu'un métabolisme « rapide » nous amène à perdre du poids plus facilement.

Par comprendre comment il est possible d'accélérer le métabolisme même avec l'âge, explorons ensemble le fonctionnement du métabolisme.

Un métabolisme rapide nous fait perdre du poids

Si, comme nous l'avons vu, le métabolisme est l'équilibre des processus anaboliques et cataboliques de notre corps, pourquoi un métabolisme rapide nous fait-il perdre du poids plus rapidement ? Nous imaginons ces processus (anaboliques et cataboliques) comme l'ensemble des tâches à effectuer à l'intérieur d'une usine. Nous devons construire certaines choses, en détruire d'autres, etc., Par faire fonctionner la « machine » humaine. Maintenant, Par effectuer les tâches dont nous aurons besoin de travailleurs, ces travailleurs sont de l'énergie (kcal). En effet, le glucose est nécessaire Par former le glycogène (processus anabolique). Par courir 10 km, vous aurez besoin de glycogène musculaire et d'acides gras.

L'énergie est le plus petit dénominateur commun de tous les processus métaboliques. Un « rythme de travail » plus élevé dans notre usine nécessitera plus de travailleurs, par conséquent, un métabolisme plus rapide nécessitera plus d'énergie.

En pratique, un métabolisme rapide est très inconfortable en termes de survie. En fait, nous n'avons pas d'avantages de genre car, comme mentionné, les processus anabolique et catabolique sont toujours en équilibre. Par conséquent, un métabolisme rapide ne nous fait pas nous sentir mieux ou mieux faire les choses, mais seulement faire les mêmes choses qui nécessitent plus d'énergie. En effet, il s'agit d'un inconvénient évolutif.

Un animal/individu qui a besoin de beaucoup d'énergie devra chasser plus, manger plus et survivre plus difficilement en période de famine.

C'est pourquoi, en vieillissant, le métabolisme diminue. Tout revient : l'individu qui vieillit sera moins beau, moins apte à chasser/cueillette, plus faible. Ainsi, un corps qui nécessite moins d'énergie est plus fonctionnel en ces termes.

Avoir un métabolisme rapide, cependant, à l'époque d'aujourd'hui, dans la société avancée et aisée d'aujourd'hui, signifie pouvoir manger plus sans prendre de poids (en fin de compte). L'objectif est de maintenir un métabolisme sain et actif et d'éviter une baisse de celui-ci (dépression métabolique).

Comment pouvons nous faire?

Augmentez votre métabolisme

Premier point : l'activité physique.

Faire de l'exercice pendant au moins 40' au moins 4 fois par semaine vous permet de garder votre métabolisme en bonne santé. Maintenant, si on arrive à faire un mix entre activité cardiovasculaire et activité avec poids (entraînement en résistance) on trouve le meilleur compromis. Oui, car l'activité avec des poids permet d'entretenir et de développer le tissu musculaire, ce qui maintient l'individu en force, performant et nous permet de dépenser plus d'énergie dans le travail quotidien (nous marcherons plus, nous serons plus actifs, nous nous fatiguerons moins en marchant ou en montant des escaliers, etc.).

Deuxième point : ne diminuez pas trop votre apport calorique.

Autre point important, la dépression métabolique survient lorsque l'on a tendance à moins manger.

Maintenir l'apport énergétique élevé (les kcal que nous prenons) est en ce sens essentiel Par garder le corps actif. Moins nous introduisons de kcal, plus notre corps « pense » que nous sommes confrontés à une période de famine et tentera ainsi de réduire les déchets grâce à une série de mécanismes hormonaux et métaboliques complexes à sa disposition.

Les sources alimentaires jouent également un rôle important.

Choisir des sources alimentaires mal transformées, saines, de bonne origine et de qualité est essentiel Par ne pas déclencher toute une série de processus inflammatoires qui pourraient conduire, à terme, à des souffrances métaboliques (ainsi qu'un stress oxydatif, une résistance à l'insuline, etc.).

Conclusion

Comme nous l'avons vu, les règles à suivre sont peu nombreuses et ne sont pas si différentes des consignes générales Par rester en forme et en bonne santé.

Avec quelques astuces, il est possible de maintenir le métabolisme actif à tout âge, compatible avec son état de santé!




Sharing is Caring!






FAITES ENTENDRE VOTRE VOIX!
Opinions, doutes, demandes: laissez-nous un commentaire



Achetez en toute sécurité sur IAFSTORE
10% de réduction sur la première commande