Search Menu
Pissenlit: avantages, principes actif et contre-indications du dent-de-lion
Pissenlit: avantages, principes actif et contre-indications du dent-de-lion

Pissenlit: avantages, principes actif et contre-indications du dent-de-lion

Date: 20 décembre 2019

Le taraxacum (Taraxacum campylodes), également connu sous le nom de "dent-de-lion" ou "pissenlit", est une plante assez commune dans les prairies et à la campagne, à tel point que l'on remarque à peine quand on regarde sa belle fleur jaune soleil et ses bords dentelés, qui ressemblent vaguement aux dents d'un félin. Le pissenlit est connu pour la caractéristique particulière qui, après la floraison, sur le dessus de la tige génère un petit rond doux composé de nombreux akènes, dont tous les enfants se souviennent avoir soufflé en exprimant un souhait.

Le pissenlit, cependant, n'est pas n'importe quelle herbe: il cache une âme médicinale et des propriétés médicinales connues et utilisées depuis des siècles par la médecine traditionnelle, notamment sous forme de tisane, de décoction et de teinture mère.

Pissenlit: avantages et propriétés curatives

Au cours des siècles passés, le pissenlit a été défini comme un remède hépatique, un allié pour la cicatrisation des plaies et comme un stimulant de la diurèse (une qualité qui a été confirmée par les études contemporaines de phytothérapie).
La médecine traditionnelle chinoise millénaire considère le pissenlit comme un médicament utile pour:

  • soutenir la santé du foie,
  • stimuler le nettoyage des voies urinaires,
  • favoriser la santé des os et des articulations.

Dans de nombreux textes médicaux anciens, les dents-de-lion sont également recommandés pour traiter les infections, les problèmes de peau tels que l'eczéma et les douleurs articulaires.

La phytothérapie actuelle considère les pissenlits comme un remède naturel avec une action détoxifiante sur le foie et la vésicule biliaire. En particulier, les feuilles sont utilisées pour aider la fonction rénale et comme drainage contre la rétention d'eau, ainsi que comme support pour la digestion.

La notoriété de cette plante médicinale tient avant tout au fait que la racine de pissenlit possède d'excellentes propriétés purifiantes, stimulant les fonctions biliaires, hépatiques et rénales, c'est-à-dire activant nos "organes excréteurs" (foie, reins, peau) utilisés pour transformation et élimination des toxines par les matières fécales, l'urine, la sueur.

Principes actifs du pissenlit

Ces actions bénéfiques au niveau du corps dérivent de la composition particulière des principes actifs du dent-de-lion, qui confèrent à la plante, notamment aux racines, aux propriétés toniques et digestives. La racine de pissenlit contient en effet:

  • vitamines A, B1, B2 B3, C, E, K;
  • alpha et bêta carotène;
  • bêta-cryptoxanthine;
  • lutéine;
  • zéaxanthine;
  • des minéraux tels que le calcium, le sodium, le fer, le phosphore, le magnésium, le zinc et le sélénium;
  • tanins;
  • acide caféique et coumarique;
  • l'inuline, une fibre prébiotique qui nourrit la flore bactérienne et améliore le transit intestinal.
  • Potassium et flavonoïdes qui ont une action drainante dans les reins et stimulent la production d'urine et le drainage des excès de fluides.

L'ingrédient actif le plus important du pissenlit est peut-être la taraxacine, un composé amer qui stimule la vésicule biliaire à se contracter pour augmenter le flux biliaire, stimulant ainsi la purification. Son action stimulante sécrétoire ne se limite pas à la bile, mais stimule les sécrétions de toutes les glandes du système gastro-intestinal (salive, gastrique, pancréatique, sucs intestinaux) ainsi que les muscles du système digestif, favorisant légèrement l'action laxative secondaire.

De plus, les pissenlits peuvent avoir une action capable de promouvoir la fonction immunologique et d'améliorer la réponse immunitaire du système lymphatique. L'oxyde nitrique (NO) qu'il contient est en fait impliqué dans les processus de régulation et de défense du système immunitaire et agit en fait comme un messager intracellulaire stimulant l'activité phagocytaire des cellules.

Quand l'utilisation est recommandée

Ce «pool» de substances hautement purifiantes, anti-inflammatoires et détoxifiantes est le remède universel qui a fait connaître le pissenlit aux médecines traditionnelles. Les composants bioactifs favorisent l'élimination des déchets (sucres, triglycérides, cholestérol et acides uriques) faisant du pissenlit une plante "hépatoprotectrice", très adaptée en cas de:

  • insuffisance hépatique,
  • jaunisse,
  • calculs biliaires.

Contre-indications

Le pissenlit est contre-indiqué en cas de gastrite, d'ulcère et dans les hypothèses prédisposées. Il y a eu des interactions avec certains médicaments tels que les diurétiques et pour souligner qu'il peut interagir avec les AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens). Ceux qui subissent ce type de thérapie consultent toujours leur médecin dans tous les cas avant tout autre supplément.